Cycle de conférences de l’Axe travail / “Identification et comparaison des prédicteurs du bien-être subjectif au travail chez les employés français et japonais” (1er décembre 2021, 9h-11h)

La première manifestation du cycle de conférences 2021-2022 organisé par l’Axe travail du groupe de recherche Populations Japonaises (CRCAO-IFRAE) aura lieu le mercredi 1er décembre 2021 de 9 h à 11 h (heure de Paris).

Rémy Magnier-Watanabe
maître de conférences dans le programme MBA international de l’Université de Tsukuba

Identification et comparaison des prédicteurs du bien-être subjectif au travail chez les employés français et japonais

Date et horaire : 

mercredi 1er décembre 2021 de 9 h à 11 h (heure de Paris)

La conférence se tiendra en ligne. 

Pour y participer, merci de contacter les organisateurs.

Contact : 
César Castellvi : cesar.castellvi@u-paris.fr 
Julien Martine : julien.martine@u-paris.fr 

Résumé de la présentation :

Le bonheur, ou bien-être, est un sujet important qui retient l’attention des chercheurs en gestion en tant que facteur favorisant la motivation et la performance au travail dans un environnement de plus en plus agité, changeant et stressant. Sur le lieu professionnel, il est considéré comme une source de productivité, de performance et de rétention des employés.

En France d’une part, les acteurs sociaux français se sont réunis en 2013 pour esquisser une définition de la qualité de vie au travail « comme un sentiment de bien-être au travail perçu collectivement et individuellement qui englobe l’ambiance, la culture de l’entreprise, l’intérêt du travail, les conditions de travail, le sentiment d’implication, le degré d’autonomie et de responsabilisation, l’égalité, un droit à l’erreur accordé à chacun, une reconnaissance et une valorisation du travail effectué ». Au Japon d’autre part, l’administration Abe avait entamé en 2016 une « réforme du style de travail », visant spécifiquement la baisse de productivité induite par le vieillissement et le déclin de la population. Un aspect majeur du projet de loi adopté en 2018 était la limitation des heures supplémentaires et la possibilité d’arrangements de travail plus flexibles.

Cette étude explore empiriquement les antécédents du bien-être subjectif au travail pour les employés japonais et français au-delà de ceux déjà identifiés dans la recherche centrée sur les États-Unis. Nous avons procédé en deux étapes, consistant en des entretiens et des enquêtes par questionnaire. Nous avons identifié 8 et 13 facteurs originaux pour les Japonais et les Français, respectivement, avec des différences notables entre les deux groupes. Ces résultats aideront les employeurs nationaux et internationaux à créer un environnement de travail adapté, capable de maximiser le bien-être au travail, les performances professionnelles et la rétention de leurs employés.

À propos du conférencier :

Rémy Magnier-Watanabe est maître de conférences dans le programme MBA international de l’Université de Tsukuba, à Tokyo. Il est diplômé de l’École de Management de Grenoble en France, est titulaire d’un MBA de l’Institut de Technologie de Géorgie aux États-Unis et a obtenu un doctorat en ingénierie industrielle et économie à l’Institut de Technologie de Tokyo au Japon. Il a également passé une année à l’université Harvard à Cambridge aux États-Unis, où il a mené des recherches sur les investissements directs étrangers japonais dans le pays. Ses recherches portent sur la gestion des connaissances, le management interculturel, les investissements directs étrangers et le bien-être subjectif au travail. Avant sa carrière universitaire, il a travaillé plusieurs années aux États-Unis comme responsable de la formation pour un grand fabricant français d’équipements et de lignes de conditionnement pour les boissons emballées en PET.

Poster de la conférence disponible ici.

Résumé de la présentation disponible ici.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search