Cycle de conférences du groupe Travail/ “Le monde des parajuristes au Japon : enquête auprès des “immigration lawyers””(vendredi 3 mars 2023, 10h-12h)

La prochaine manifestation du cycle de conférences 2022-2023 organisé par l’Axe travail du groupe de recherche Populations Japonaises (CRCAO-IFRAE) aura lieu en ligne le vendredi 3 mars 2023, de 10h à 12h (heure de Paris).

Le monde des parajuristes au Japon : enquête auprès des « immigration lawyers »

par

Amélie CORBEL (Université Dokkyō)
vendredi 3 mars 2023, 10h-12h

Contacts :

César Castellvi : cesar.castellvi[at]u-paris.fr 
Julien Martine : julien.martine[at]u-paris.fr 

Alors qu’ils représentent plus de 80% des prestataires de services juridiques au Japon, les parajuristes sont largement délaissés par la recherche en sociologie du droit, au profit des seuls avocats. La présente communication s’inscrit à contre-courant de cette tendance et propose une étude de la profession de conseillers-experts en procédure administrative (gyôsei shoshi, ci-après CEPA), une profession parajuridique japonaise très active dans le domaine du droit de l’immigration. Ce travail s’appuie sur des données empiriques récoltées à l’issue d’une observation participante de plusieurs mois menée au sein de deux bureaux de CEPA et d’une douzaine d’entretiens semi-directifs.

L’intérêt d’étudier ces acteurs parajuridiques est multiple. Cela permet tout d’abord d’analyser les dynamiques de stratification propres au champ juridique japonais. Faire la socio-histoire des CEPA permet ensuite de définir les contours de cette profession : domaine de compétences, modalités d’accès à la profession, caractéristiques socio-démographiques de ses membres, etc. Enfin, l’analyse de leurs pratiques professionnelles – rendue possible par la réalisation d’un terrain ethnographique – permet de mettre en évidence ce qui se joue dans leurs interactions avec les clients et la manière dont ils investissent leur rôle d’immigration lawyer.  

Biographie de la conférencière

Amélie Corbel est docteure en science politique (Sciences Po Paris) et contract lecturer (特任講師) à l’université Dokkyō. En 2021, elle a soutenu une thèse sur la régulation de la mixité conjugale au Japon, récompensée par le prix de thèse Okamatsu Yoshihisa 2022. Ses recherches portent sur les dynamiques de (re)production du genre dans les politiques publiques et le droit, dans une perspective de sociologie de l’action publique.

Lien vers le poster.



Citer ce billet
césar castellvi (2023, 18 février). Cycle de conférences du groupe Travail/ “Le monde des parajuristes au Japon : enquête auprès des “immigration lawyers””(vendredi 3 mars 2023, 10h-12h). Populations japonaises. Consulté le 18 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/szax

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search